Le collectif "Les Pieds dans le Plat"

Publié le 25 Février 2015, par Fondation pour la Nature et l'Homme
Aurélie Bénazet et Jean-Marc Mouillac
Diététicienne et Chef Cuisinier
Lieu Paris
En savoir plus: Accéder au Site Internet
Cibles:

« Garantir la Souveraineté Alimentaire de chacun »

Composé de cuisiniers et de diététiciens, le collectif « Les Pieds dans le Plat » s’inscrit dans une démarche de promotion d’une alimentation saine et accessible à tous. A travers une méthodologie d’accompagnement et de formation, le collectif œuvre pour faciliter l’accès à une restauration sociale collective de proximité et de qualité biologique.

Ce témoignage a été récolté par la Fondation pour la Nature et l'Homme.

 

Questions

1- Pouvez-vous présenter le Collectif?

2- Quels sont les principaux objectifs du collectif ?

3- Quel type de formation comptez-vous proposer à travers les « Pieds dans le Plat » ?

4- Quelles sont les prochaines étapes pour le Collectif ?

5- Quelles pistes de progrès voyez-vous pour les années à venir ?

 

1- Pouvez-vous présenter le Collectif?

Le Collectif a été créé en Février 2014 par 11 membres fondateurs. Nous étions dans un réseau de formateurs IFORE en lien avec la FNAB et il restait au bout de 4 ans un petit groupe de formateurs très actifs que nous avons voulu fédérer en association. Nous voulions redynamiser, rendre pérenne et valoriser toutes les compétences de formation qu’il y a sur le territoire.

Aujourd'hui, le Collectif compte 16 adhérents regroupant cuisiniers et diététiciens. C’est une association nationale où nous sommes tous formés à la bio. Le principe est d’accompagner la restauration collective sociale dans l’introduction de produits biologiques et locaux en référence à notre charte.

 

2- Quels sont les principaux objectifs du collectif ?

Notre principal objectif est la souveraineté alimentaire qui consiste à offrir à tous une alimentation de qualité et durable. Nous avons le projet de démultiplier les acteurs de terrain grâce à cette compétence d’introduire du bio sans surcoût. Cela consiste à former et accompagner les 150 000 cuisiniers qu’il y a en France et amener la dimension santé dans notre alimentation. Cela suppose le retour à un modèle agricole logique et durable en faisant vivre les paysans.

 

3- Quel type de formation comptez-vous proposer à travers les « Pieds dans le Plat » ?

Nos modules de formations sont ceux de la FNAB que nous avons modifiés selon le territoire. La collectivité propose la formation initiale puis nous intervenons pour les cuisiniers souhaitant s’engager dans la démarche sur le long terme. Ainsi, nous proposons :

  • une partie de sensibilisation et d’éducation au goût à destination des cuisiniers et du personnel en contact direct avec les enfants. En lien avec les chargés des GAB et GRAB nous organisons des visites chez les producteurs ;
  • une partie technique affinée avec des cours de cuisine organisés sur deux gros axes : la maîtrise de cuisson des viandes et la valorisation des protéines végétales dans les menus (légumineuses et céréales) ;
  • une partie théorique sur l’aspect nutrition.

 

4- Quelles sont les prochaines étapes pour le Collectif ?

Nous aimerions faire connaître d'avantage le Collectif puis de former de plus en plus de cuisiniers mais aussi des diététiciens formateurs.

 

5- Quelles pistes de progrès voyez-vous pour les années à venir ?

Pour nous, il manque une volonté politique et une intelligence agro-alimentaire de renoncer à un système basé sur l’industrie agro-alimentaire favorisant l’assemblage et l’utilisation de repas prêts à l’emploi. Avec ce collectif et la restauration collective biologique et locale, nous proposons une alternative à ce concept dominant.

Vous aussi, partagez votre témoignage !

En valorisant votre démarche et vos outils sur le portail, vous participez à la diffusion des informations qui permettront à chacun d’avancer plus loin vers une restauration collective responsable. Un formulaire de partage est à votre disposition !

ACCEDER AU FORMULAIRE DE PARTAGE >>